• Le Monde des Ferals de Jacob Grey

    Editions Pocket Jeunesse

    Février 2016

    Synopsis :

    Abandonné par ses parents, élevé par des corbeaux, hanté par les ténèbres. A treize ans, Crow a pour amis des corbeaux et vit seul au sommet d'un arbre, dans le parc abandonné de la sinistre ville de Blackstone... Crow ne parle pas, il croasse. Il ne court pas, il bondit de toit en toit. Jusqu'au jour où un clochard le désigne comme un Feral : un être capable de parler aux animaux et de partager leurs pouvoirs... Il va devoir trouver des alliés s'il veut vaincre le Tisseur, redoutable Feral araignée qui projette d'étendre sa toile mortelle sur la ville...

    Mon avis :

    J’ai découvert avec plaisir un des petits derniers de chez PKJ pour les plus jeunes ; une couverture tout à fait à mon goût, une histoire originale et un résumé qui donne l’eau à la bouche… il ne m’en fallait pas plus !

    Et c’est une histoire rondement mené que nous offre l’auteur, un monde étrange et un peu sombre où vivent quelques humains aux pouvoirs particuliers, les Férals, capables de communiquer et de diriger des animaux. Ainsi l’on découvre Crow, jeune orphelin qui vit avec ses corbeaux dans un parc. Survivant grâce aux poubelles, Crow a une vie solitaire et ne sait rien de ces origines jusqu’au jour où… tout bascule bien entendu !! Le hasard ? Pas tout à fait finalement.

    S’ensuit alors une course poursuite, qui mènera Crow jusqu’à ses origines et bien plus encore.

    J’ai beaucoup aimé le rythme de lecture, très prenant et rythmé. L’écriture de l’auteur est très agréable et les pages se tournent facilement. Malgré une palette de personnages très intéressants je ne me suis attaché à aucun. J’espère que les prochains volumes permettront d’aller plus loin dans leurs histoires et leurs caractères car c’est la seule chose qui m’a manqué dans cette lecture.

    En résumé un très bon roman, surtout pour les plus jeunes, dès 9/10 ans je pense, qui devraient se régaler avec ce premier tome.


    2 commentaires
  • N'oublie pas, Expérience Noa Tornson tome 3 de Michelle Gagnon

    Editions Nathan

    Février 2016

     

    Synopsis :

    Fuir, c'est vivre. S'arrêter, c'est mourir. Quatre. Ils ne sont plus que quatre : l'Armée de Persefone a été décimée. Noa, Peter et les autres sont traqués, dévastés, épuisés... Mais où qu'ils aillent, quoi qu'ils fassent, leurs ennemis parviennent toujours à les retrouver, et l'étau se resserre. Pourtant, ils n'abandonnent pas. Ils veulent affronter l'homme qui a créé le monstrueux Projet Perséphone. Quitte à se jeter dans la gueule du loup. Après tout, ils n'ont plus rien à perdre.

    Mon avis :

    J’avais plus que hâte de lire et découvrir le troisième et dernier volume de la saga de Michelle Gagnon, Expérience Noa Tornson, dont j’avais juste adoré les deux premiers volumes dont vous trouverez mes 2 avis ici Tome 1 et Tome 2.

    Et bien ce que je peux vous dire c’est que ce troisième volume a tenu toutes ses promesses pour moi.

    Nous retrouvons donc une armée de Perséphone plus qu’amoindri en ce début de volume, Noa mais aussi Téo et Daisy sont les seuls survivants de l’armée. Ils ont été rejoint par Peter et tous les 4 fuient les mercenaires de Pike et Dolan en parcourant tous les Etats-Unis, épuisés et affaiblis nos jeunes comparses ne sont pour autant par au bout de leurs peines et rebondissements.

    En effet ce dernier opus ne nous épargne pas, et il est rare de reprendre notre souffle et ça pour notre plus grand plaisir : action, révélations et surprises sont les maitres mots de ce volume.

    Nos personnages changent encore un peu plus et l’on découvre à chaque chapitre un peu plus sur Pike et Dolan et leurs expériences, beaucoup de réponses surgissent certaines pour le moins inattendues !!

    Sans en dire plus, j’ai été encore une fois emballé par l’auteur et je ne peux pas, encore une fois, ne pas vous conseillez de découvrir cet excellente trilogie !!!!

    MPL

     


    1 commentaire
  • Cupidon malgré moi de de Blandine P Martin

    Cupidon Magré Moi 

    De Blandine P Martin 

    Editions Boz'Dodor

    Thèmes/genre : Anges / Maladie / Amour

    Résumé

    Cupidon, c’est moi. Enfin, mon véritable nom, c’est Antoine. Non ce n’est pas une blague de mauvais genre, ni même une méthode de séduction douteuse. Je suis né ici, à Epsilem, un lieu que seuls les anges peuvent atteindre et voir. Je ne connais pas mes parents, à vrai dire, je ne sais même pas si j’en ai. Des nourrices m’ont élevé, et, sans me demander mon avis, on m’a confié cette fichue mission : faire en sorte que les humains trouvent l’amour. C’est pas de bol ! Moi qui ne peux pas les voir en peinture ! Ils sont idiots, grossiers et superficiels. C’est donc, contre ma volonté, que je suis devenu missionnaire d’un sentiment que je ne connais même pas ! Pour mon anniversaire, la tradition veut que je prenne en charge un humain désespéré. La mission s'avère bien plus complexe que prévu quand j'apprends que la personne dont je suis chargé s'avère être une jeune femme gravement malade. Me voici donc parti pour la Thaïlande profonde...

    Avis de Plusieurs Vies

    J'ai connu ce livre il y a plusieurs mois maintenant! J'en avais lu les premiers chapitres sur un site (qui ne sont plus disponible aujourd'hui) et j'avais été conquise. Je voulais en savoir plus et j'avais hâte de l'avoir entre les mains! 

    Voilà chose faite, et je ne suis pas déçue! Je l'ai commencé hier soir pour le finir ce matin! Il est très rapide à lire, L'écriture simple de l'auteur lui confère sa facilité d'accès! On tourne les pages rapidement, sans s'en rendre compte.

    L'histoire est tout aussi simple et sans réelle surprise! Mais ce n'est pas de la surprise que j'attendais dans cette histoire, mais plus de l'Amour, de la douceur, et de la légèreté. Et c'est donc ce que j'ai obtenu.

    Nous retrouvons  Antoine, un ange vivant à Epsilem, en quelque sorte, la cité des Anges, ayant pour mission, de faire connaître l'amour aux humains! Antoine, pour ses 50 ans, se voit donner la mission de trouver l'Amour à Mila, une jeune femme gravement malade.

    Antoine n'aime pas vraiment les humains! Il faut dire que je lui trouve certaines excuses! Il les voit tels qu'ils sont en "masse"! Plutôt égoïstes, vivant dans l'excès du matérialisme et superficiels. Quand on regarde le monde de loin, c'est plutôt une image similaire qui me vient à l'esprit, et je n'ai pas trouvé Antoine aigri face à sa vision des choses! ça le désespère juste. 

    Mais ce qu'on attend des Anges n'est-il pas de comprendre au plus profond de chaque être, le vrai de chacun?

    Sauf que l'on découvre qu'Antoine, n'aime pas vraiment les humains mais il n'aime pas non plus les Anges! Et encore une fois, je ne peux pas le blâmer! Les anges tels qu'ils sont décrit à Epsilem sont aussi superficiels que la "masse" humaine! 

    Il vivent dans la luxure et se croient tellement supérieur! Alors honnêtement, je comprend Antoine, et je me désole pour lui! Moi je l'ai trouvé plutôt sympa! Je ne sais pas ce qui l'attend, je ne sais pas comment il imagine évoluer en étant si peu conforme aux normes! 

    Que ce soit sur Terre ou à Epsilem, il est toujours difficile pour certains d'entrer dans le moule sans que s'en soit douloureux! 

    Antoine descend sur Terre pour sa mission quasi impossible, plutôt dégoutté qu'enthousiaste, et va entreprendre de faire rencontrer l'Amour à cette certaine Mila! Pour cela il à 1 mois! 

    Lui qui ne connaît rien à l'Amour! Cette intrusion dans la vie de Mila, va être au premier abord très détachée! 

    Antoine, ne cherche jamais à s’intéresser à personne! Son gros défaut c'est de ne voir que l'ensemble, et de ne s'être jamais attardé sur le détail! Sauf que s'il foire sa mission, il sera bannit d'Epsilem! Alors, c'est égoïstement qu'il va s'y atteler!! 

    Peut-on réussir une telle mission sans donner un peu de sa personne? 

    Antoine va comprendre que non, et petit à petit, il va se découvrir lui même! 

    Un roman simple, dont je connaissais la fin (enfin les grandes lignes :)) mais qui m'a tenu en haleine du début à la fin! Parce qu'il fait ressortir de belles choses! 

    Tout le monde n'est pas aussi égoïste qu'on pourrait le penser! Tout le monde à une part d'Amour et de bonté en lui! 

    Ce roman veut nous dévoiler l'unité de chacun! Le fait que "l'ensemble" ne fait pas tout mais "qu'un", peut tout changer! Ce serait trop beau de se dire, que le meilleur de nous même, nous donne un monde merveilleux à regarder de là haut, mais ce serait si faux! Il y a du bon, et du mauvais! On ne voit souvent que le mauvais dans les gens! Il est plus difficile de prendre le temps pour voir le beau! 

    C'est ce que j'en retire de ma lecture :) 

    Blandine P.Martin a aussi écrit Les Passeurs de Lumière : Un ange passe qui est génial 

    Chronique ICI

     

     

     


    1 commentaire
  • Red Queen de Victoria Aveyard

    Titre : Red Queen Tome 1 

    Auteur : Victoria Aveyard

    Editions : MSK et Livre de Poche

    Thèmes/ Genre : Prise de pouvoir/ Sf

    SOMMAIRE  1 livre, 2 avis

     

    Résumé : 

    Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon.
    Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple.

    Avis de Plusieurs Vies

    J'ai lu ce livre assez rapidement, ce qui signifie déjà qu'il était plutôt addictif! 

    C'est marrant parce que, j'avais déjà vu la couverture de ce livre il y a plusieurs mois de cela, et je n'y avais pas prêté attention! Puis les éditions MSK ont organisé un concours pour gagner le t1 pour fêter la sortie du tome 2, et on pouvait y lire les premières pages dans les indices des questions ^^

    Et j'ai embarqué 
    L'écriture de l'auteur est fluide et simple, ça nous permet de nous centrer sur l'histoire! Alors au début, l'arène, l'ambiance obligatoire d'assister à des combats, Mare et son meilleur ami, Kilorn ... tout cela me faisait étrangement penser à Hunger Games! L'ambiance, le contexte, mais aussi l'environnement! La façon dont cela commence, je n'arrivais pas à imaginer un autre lieu que le district 12 ! 

    Et pourtant, je ne suis pas du genre à comparer etc, mais bon là, mon cerveau me donnait cette image de la place où ils se trouvaient. Et d'ailleurs, en pas mal d'autres petits points dans le livre, j'ai fais le parallèle avec HG, mais bon je ne passerais pas plus de temps dessus! 

    Mare grandit dans une famille aimante, de sang rouge, où ses 3 grands frères sont déjà partis à la guerre! En effet, à 18 ans, les sang rouge n'ayant pas de travaille, partent combattre, dans une guerre qui dure depuis plus d'un siècle!

    Mare a un caractère assez costaud, ce qui lui permet de tenir le coup. Elle n'a pas de travaille contrairement à sa sœur cadette, qui lui permettrait de gagner sa vie et d'échapper à la guerre, alors en attendant, elle vole avec adresse, ce qui appartient aux autres. C'est la rebelle de la famille!

    J'ai trouvé son personnage un peu fondu dans le moule du personnage type de l'héroïne qu'on attend ... 

    Bref, un jour, elle rencontre un jeune homme Cal! (Oui vous savez Cal, le beau gosse de l'histoire quoi!) et là ... tout bascule! haha! 

    Bon j'arrête, non mais finalement je me rends bien compte que j'ai aimé l'histoire mais que, vraiment, j'ai trouvé tout le déroulement assez typique et sans surprise! 

    Donc je disais, Mare se retrouve au service du Roi et de la Reine au palais! Une chance, elle va pouvoir échapper à la guerre! Sauf que tout ne se déroule évidemment pas comme prévu. Tout d'abord parce que Mare s'est donné une mission pour sauver son meilleur ami de partir au combat, puis parce que, par un merveilleux (ou malheureux, je ne sais pas) hasard, les pouvoirs inconnus de Mare se révèlent aux yeux de tous!

    Une « sang rouge » aux pouvoirs d'argent! 

    Ouais ça c'était plutôt chouette je dois l'avouer! S'en suit alors la machination de la Reine pour expliquer cela aux peuples! Les rouges, qui servent de serviteurs, de sous-fifre, d'esclaves si on veut dire les choses comme elles sont, ne doivent surtout pas savoir qu'une des leur à des pouvoirs! D'ailleurs personne ne comprend vraiment comment cela est possible!

    Comme vous vous en doutez, une rébellion se prépare, les rouges en ont marre d'être au service des argents. 
    Mare se trouve un allié dans Maven, le demi-frère de Cal, le prince qu'elle doit épouser, et ensemble ils vont oeuvrer ce qu'ils estiment juste! 
    Cal étant le futur Roi, Mare ne peut rien lui dire, et surtout elle doit réprimer ses sentiments naissants! 

    J'ai un peu bâclé le résumé mais je ne préfère pas épiloguer dessus trop longtemps, je préfère me concentrer sur ce qui m'a vraiment emporté dans ce livre! 

    Tout d'abord, les personnages! Et oui, même s'ils sont fondus dans le moule en apparence, sur la fin de ce livre je dois avouer que l'auteur les a tout de même fait s'élargir et prendre un peu plus de personnalité! 

    J'ai aimé comment elle a dessiné le personnage de Maven, de la belle mère, de Cal et de Mare! Je ne vais pas les distinguer ici, pour ne rien spoiler, mais je suis ravie de la tournure qu'on prit les choses! Ça donne du tranchant à l'histoire.

    Sinon, l'histoire en elle même, j'adore! L'idée d'un sang rouge, et d'un sang argent! J'aimais beaucoup m'imaginer cela! Le déroulement est sans surprise cependant, même s'il est agréable à découvrir! 

     

    Voilà, en gros, j'ai beaucoup aimé, si je devais lui donner une note je lui mettrais 16/20! Finalement, je pense que les choses qui m'ont un peu ... comment dire, rendue lasse, c'est surtout le fait que je sature peut être un peu en ce moment de ce genre de lecture! Mais à un autre moment, j'aurais très bien pu, juste vous crier mon adoration pour l'histoire, les personnages, les rebondissements et l'action de ce livre :) J'ai hâte de connaître la suite, mais je ne l'ai pas! Evidemment! grrrrrr

     

    ====================================================

     

    Avis de MPL :

    J’avais déjà remarqué Red Queen au moment de sa sortie aux éditions du Masque et il m’avait déjà tenté mais c’est sa sortie récente en LDP qui a tout déclenché, je me suis dit pourquoi pas ? Quand en plus j’ai vu que Plusieurs Vies l’avait lu et beaucoup aimé je me suis dit que vraiment je ne risquais qu’un agréable moment de lecture J

    Et bien c’est exactement ça !

    Je ne reviendrais pas sur l’histoire car ma partenaire l’explique extrêmement bien dans sa chronique, et je vais vous faire part de mon ressentit général et de ce que j’ai aimé ou non.

    Tout d’abord j’ai dévoré ce bouquin, littéralement, il m’a vraiment happé. Je pense que c’est d’abord l’écriture de l’auteur qui est vraiment très agréable, rien à redire pour moi c’est parfait. Enfin l’histoire en elle-même est parfaitement menée, on avance sans s’en rendre compte et les dernières pages arrivent bien trop vite.

    Ensuite il y a l’univers, j’ai adoré me plonger dans ce monde crée par l’auteur et replonger un peu dans un univers qui mêle dystopie et magie, surtout quand c’est aussi réussi que ça. Les descriptions et les explications sont très claires et logiques, l’univers est fouillé et cache encore je pense beaucoup de secrets et de surprises !

    Enfin les personnages sont eux aussi un très gros atout, j’ai adoré les découvrir tous, sans exceptions : principaux, secondaires, importants ou moins, gentils ou méchants, je dis bien tous !

    C’est eux qui nous offrent les plus beaux rebondissements de l’histoire, et il y en a un paquet ;)

    Aucun n’est lisse ou parfait, chacun à un caractère et des convictions, et tous m’ont surpris dans le bon et le mauvais sens, un pur régal !

    Et donc en conclusion rien ne m’a déplut dans cette lecture à part la finir J J’ai passé un excellent moment et est adoré ce roman, j’ai maintenant hâte de lire la suite bien sûre et de vous donner mon avis, j’espère juste qu’elle sera à la hauteur de mes attentes et de ce premier opus qui pour moi est un coup de cœur !!!

     


    1 commentaire
  • La 5ème Vague de Rick Yancey

    Editions Robert Laffont

    Collection R

    Mai 2013

    Synopsis :

    1ère Vague : Extinction des feux 2e Vague : Déferlante 3e Vague : Pandémie 4e Vague : Silence La 5e Vague arrive... Ils connaissent notre manière de penser. Ils savent comment nous exterminer. Ils nous ont enlevé toute raison de vivre. Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir… À l’aube de la 5e Vague, sur une bretelle d’autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper…Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés… Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu’à ce qu’elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son seul espoir de sauver son petit frère, voire elle-même. Du moins, si Evan est bien celui qu’il prétend… Mais la jeune fille doit d’abord faire des choix : entre confiance et paranoïa, entre courage et désespoir, entre la vie et la mort. Va-t-elle baisser les bras et accepter son triste sort, ou relever la tête et affronter son destin ? Car ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort.

    Mon avis :

    Cette lecture est finalement un peu particulière pour moi puisque j’ai fait exactement tout ce que je m’étais promis de ne jamais faire avec un livre…. Voir son adaptation ciné d’abord !!

    Un mauvais timing plus tard, je ressors perplexe de ma séance ciné, c’est pas mal et pas terrible en même, j’aime l’histoire mais un truc me dérange, tout va trop vite, comme toujours au cinéma et je reste sur ma faim….. Du coup qu’est-ce que je fais, j’hésite, je lis juste la suite, non pas possible pour moi, je lis quand même le premier volume sachant que je fais tomber tout le suspense et risque d’être déçue ?

    Tant pis je me lance quitte à être déçue J

    Heureusement je ne suis pas déçue de ma lecture, j’ai trouvé dans ma lecture tout ce qui m’a manqué dans le film, une logique, un fond bien plus travaillé et un vrai attachement aux personnages OUF

    J’ai beaucoup apprécié l’histoire comme je m’y attendais même si forcément je n’ai pas été surprise comme j’aurais dû, et je ne doute pas que j’aurais été plus que surprise si je n’avais pas vu ce satané film ;)

    J’avoue avoir quand même eu un peu de mal avec certains passages, qui se pose là un peu l’air de rien et qui laisse sceptique, surtout en ce qui concerne Cassie et j’ai eu besoin d’un petit moment d’adaptation pour l’écriture de l’auteur, je ne sais pas trop pourquoi.

    Mais cette lecture a été très agréable malgré tout, je ne pense pas que j’aurais eu un coup de cœur, film ou non, mais j’ai vraiment hâte de lire la suite ce qui est un excellent signe !!


    votre commentaire