• Nil de Lynne Matson

    Pocket Jeunesse

    Février 2016

     

    Synopsis :

    Charley se réveille sur une île somptueuse qui n’est sur aucune carte. Seule, perdue, elle survit tant bien que mal jusqu’à ce qu’elle rencontre Thad, le leader d’un clan regroupant les seuls humains présents sur l’île de Nil. Charley va vite comprendre que quitter cet enfer paradisiaque sera plus difficile qu’elle ne le pensait : la seule issue, ce sont les rares portes qui apparaissent au hasard sur l’île… Il n’y en a qu’une par jour, et une seule personne peut l’emprunter. Pire encore : on n’a qu’un an pour s’échapper. Sinon, on meurt. Le compte à rebours a déjà commencé…

    Mon avis :

    Encore une sortie prometteuse de PKJ, une belle couverture, un bon résumé et une phrase d’accroche qui en jette : « Comment s’échapper d’une ile qui n’existe pas ? ».

    Et je suis faible face à un appel de ce genre mais je ne regrette pas d’y avoir cédé.

    L’histoire commence donc avec Charley lorsqu’elle est happée brutalement par une « onde » de chaleur et se réveille seule et nue sur une ile. Elle découvre alors que cette ile, nommé Nil par ces habitants, n’existe pas et que pour s’en échapper il faut attraper une « porte » comme celle qui l’a amené. Elle rejoint alors La Cité, camp où se regroupe certains arrivants qui s’unissent pour survivre et s’échapper. Elle rencontre alors Thad, le leader, dont elle tombe amoureuse et qui sera le second pilier de l’histoire puisque celle-ci nous est racontée en alternance avec Charley et Thad au travers du décompte de leur compteur, car s’échapper de Nil est une course contre la montre, si aucune porte n’est attrapée avant votre 365ème jour vous mourrez !!

    L’histoire m’a beaucoup plus, les personnages sont très vite attachants et on se prend facilement à surveiller leur « compteur », les personnages secondaires sont ceux qui m’ont le plus charmé et accroché, j’ai trouvé Thad intéressant mais il m’a manqué quelque chose et Charley m’a un peu exaspéré pendant la première partie du roman.

    L’histoire est bien construite, l’écriture de l’auteur plus qu’agréable et les rebondissements nombreux et pourtant il m’a manqué quelques petites choses pour faire de ce titre un coup de cœur.

    Tout d’abord j’ai trouvé la relation amoureuse de Thad et Charley mal utilisé, trop gnangan souvent et parfois carrément pas utile en gros beaucoup trop présente !!

    Enfin je pense que Nil n’a pas été utilisé suffisamment, j’ai eu des manques, des questions sans réponses, des rebondissements et intrigues qui ne mènent nulle part et cela m’a déçue mêmes si ça n’a pas empêché ma lecture au contraire, j’espérais trouver toutes les questions à mes réponses dans les derniers chapitres de ce one shot…. Mais non ! L’auteur aurait pu aller bien plus loin si le roman n’avait pas tourné autour de Charley et Thad mais bien autour de Nil dommage ;)

    Cependant je surveillerais de près cette auteur excellent qui promets de belles lectures je pense.


    votre commentaire
  • Milan c'est lancé dans une petite collection fort sympathique pour débuter la lecture, après Milan poche Benjamin et Cadet c'est donc "Poussin" qui agrandit la bande et c'est une bonne chose :)

    Une collection idéale pour les lecteurs en herbe mais aussi les plus grands pas forcément à l'aise à ce niveau. En effet je trouve que la collection est parfaite pour des CP et accompagne les enfants pendant toute l'année en fonction de leur niveau, mais aussi pour nos plus grands pas forcément fan de lecture ou qui aime mais ou ça rame un peu !

    Du coup on peut pousser jusqu'au ce1 pour les plus petits lecteurs. Les histoires sont assez sympathiques et surtout drolissîme pour que nos loulous n'est pas l'impression qu'on les prenne pour des bébés.....

    Le principe de la collection c'est d'abord "Lire c'est facile" c'est d'ailleurs leur slogan. Leur particularité est de proposer, avant même de débuter la lecture des jeux et activités autour de la lecture : jeux de mots, répétition de syllabes, repérage de mots ... on commence en douceur à se lancer ! Bien sur les jeux ne sont pas choisit au hasard mais bien pour faciliter la suite de la lecture :)

    Puis on débute le récit ; des histoires à la bonne longueur, ni trop ni trop peu, les mots compliqués sont soulignés et expliqués et c'est toujours drôle de façon à passer un moment de lecture agréable.

    A noter que les titres propose des histoires très différentes avec des auteurs et illustrateurs eux aussi différents, très chouette pour éviter les répétitions et pour tous les goûts. Ils sont conçus avec l'appui d'un conseiller pédagogique un plus aussi.

    La collection compte à ce jour environ une quinzaine de titres et j'espère qu'elle ne va pas s'arrêter. Je lui souhaite d'ailleurs tout le succès qu'elle mérite !!!

    Quelques exemples de titres :

    Je commence à lire : la collection Milan poche Poussin Je commence à lire : la collection Milan poche Poussin Je commence à lire : la collection Milan poche Poussin Je commence à lire : la collection Milan poche Poussin

     

     


    votre commentaire
  • Le Monde des Ferals de Jacob Grey

    Editions Pocket Jeunesse

    Février 2016

    Synopsis :

    Abandonné par ses parents, élevé par des corbeaux, hanté par les ténèbres. A treize ans, Crow a pour amis des corbeaux et vit seul au sommet d'un arbre, dans le parc abandonné de la sinistre ville de Blackstone... Crow ne parle pas, il croasse. Il ne court pas, il bondit de toit en toit. Jusqu'au jour où un clochard le désigne comme un Feral : un être capable de parler aux animaux et de partager leurs pouvoirs... Il va devoir trouver des alliés s'il veut vaincre le Tisseur, redoutable Feral araignée qui projette d'étendre sa toile mortelle sur la ville...

    Mon avis :

    J’ai découvert avec plaisir un des petits derniers de chez PKJ pour les plus jeunes ; une couverture tout à fait à mon goût, une histoire originale et un résumé qui donne l’eau à la bouche… il ne m’en fallait pas plus !

    Et c’est une histoire rondement mené que nous offre l’auteur, un monde étrange et un peu sombre où vivent quelques humains aux pouvoirs particuliers, les Férals, capables de communiquer et de diriger des animaux. Ainsi l’on découvre Crow, jeune orphelin qui vit avec ses corbeaux dans un parc. Survivant grâce aux poubelles, Crow a une vie solitaire et ne sait rien de ces origines jusqu’au jour où… tout bascule bien entendu !! Le hasard ? Pas tout à fait finalement.

    S’ensuit alors une course poursuite, qui mènera Crow jusqu’à ses origines et bien plus encore.

    J’ai beaucoup aimé le rythme de lecture, très prenant et rythmé. L’écriture de l’auteur est très agréable et les pages se tournent facilement. Malgré une palette de personnages très intéressants je ne me suis attaché à aucun. J’espère que les prochains volumes permettront d’aller plus loin dans leurs histoires et leurs caractères car c’est la seule chose qui m’a manqué dans cette lecture.

    En résumé un très bon roman, surtout pour les plus jeunes, dès 9/10 ans je pense, qui devraient se régaler avec ce premier tome.


    2 commentaires
  • N'oublie pas, Expérience Noa Tornson tome 3 de Michelle Gagnon

    Editions Nathan

    Février 2016

     

    Synopsis :

    Fuir, c'est vivre. S'arrêter, c'est mourir. Quatre. Ils ne sont plus que quatre : l'Armée de Persefone a été décimée. Noa, Peter et les autres sont traqués, dévastés, épuisés... Mais où qu'ils aillent, quoi qu'ils fassent, leurs ennemis parviennent toujours à les retrouver, et l'étau se resserre. Pourtant, ils n'abandonnent pas. Ils veulent affronter l'homme qui a créé le monstrueux Projet Perséphone. Quitte à se jeter dans la gueule du loup. Après tout, ils n'ont plus rien à perdre.

    Mon avis :

    J’avais plus que hâte de lire et découvrir le troisième et dernier volume de la saga de Michelle Gagnon, Expérience Noa Tornson, dont j’avais juste adoré les deux premiers volumes dont vous trouverez mes 2 avis ici Tome 1 et Tome 2.

    Et bien ce que je peux vous dire c’est que ce troisième volume a tenu toutes ses promesses pour moi.

    Nous retrouvons donc une armée de Perséphone plus qu’amoindri en ce début de volume, Noa mais aussi Téo et Daisy sont les seuls survivants de l’armée. Ils ont été rejoint par Peter et tous les 4 fuient les mercenaires de Pike et Dolan en parcourant tous les Etats-Unis, épuisés et affaiblis nos jeunes comparses ne sont pour autant par au bout de leurs peines et rebondissements.

    En effet ce dernier opus ne nous épargne pas, et il est rare de reprendre notre souffle et ça pour notre plus grand plaisir : action, révélations et surprises sont les maitres mots de ce volume.

    Nos personnages changent encore un peu plus et l’on découvre à chaque chapitre un peu plus sur Pike et Dolan et leurs expériences, beaucoup de réponses surgissent certaines pour le moins inattendues !!

    Sans en dire plus, j’ai été encore une fois emballé par l’auteur et je ne peux pas, encore une fois, ne pas vous conseillez de découvrir cet excellente trilogie !!!!

    MPL

     


    1 commentaire
  • Cupidon malgré moi de de Blandine P Martin

    Cupidon Magré Moi 

    De Blandine P Martin 

    Editions Boz'Dodor

    Thèmes/genre : Anges / Maladie / Amour

    Résumé

    Cupidon, c’est moi. Enfin, mon véritable nom, c’est Antoine. Non ce n’est pas une blague de mauvais genre, ni même une méthode de séduction douteuse. Je suis né ici, à Epsilem, un lieu que seuls les anges peuvent atteindre et voir. Je ne connais pas mes parents, à vrai dire, je ne sais même pas si j’en ai. Des nourrices m’ont élevé, et, sans me demander mon avis, on m’a confié cette fichue mission : faire en sorte que les humains trouvent l’amour. C’est pas de bol ! Moi qui ne peux pas les voir en peinture ! Ils sont idiots, grossiers et superficiels. C’est donc, contre ma volonté, que je suis devenu missionnaire d’un sentiment que je ne connais même pas ! Pour mon anniversaire, la tradition veut que je prenne en charge un humain désespéré. La mission s'avère bien plus complexe que prévu quand j'apprends que la personne dont je suis chargé s'avère être une jeune femme gravement malade. Me voici donc parti pour la Thaïlande profonde...

    Avis de Plusieurs Vies

    J'ai connu ce livre il y a plusieurs mois maintenant! J'en avais lu les premiers chapitres sur un site (qui ne sont plus disponible aujourd'hui) et j'avais été conquise. Je voulais en savoir plus et j'avais hâte de l'avoir entre les mains! 

    Voilà chose faite, et je ne suis pas déçue! Je l'ai commencé hier soir pour le finir ce matin! Il est très rapide à lire, L'écriture simple de l'auteur lui confère sa facilité d'accès! On tourne les pages rapidement, sans s'en rendre compte.

    L'histoire est tout aussi simple et sans réelle surprise! Mais ce n'est pas de la surprise que j'attendais dans cette histoire, mais plus de l'Amour, de la douceur, et de la légèreté. Et c'est donc ce que j'ai obtenu.

    Nous retrouvons  Antoine, un ange vivant à Epsilem, en quelque sorte, la cité des Anges, ayant pour mission, de faire connaître l'amour aux humains! Antoine, pour ses 50 ans, se voit donner la mission de trouver l'Amour à Mila, une jeune femme gravement malade.

    Antoine n'aime pas vraiment les humains! Il faut dire que je lui trouve certaines excuses! Il les voit tels qu'ils sont en "masse"! Plutôt égoïstes, vivant dans l'excès du matérialisme et superficiels. Quand on regarde le monde de loin, c'est plutôt une image similaire qui me vient à l'esprit, et je n'ai pas trouvé Antoine aigri face à sa vision des choses! ça le désespère juste. 

    Mais ce qu'on attend des Anges n'est-il pas de comprendre au plus profond de chaque être, le vrai de chacun?

    Sauf que l'on découvre qu'Antoine, n'aime pas vraiment les humains mais il n'aime pas non plus les Anges! Et encore une fois, je ne peux pas le blâmer! Les anges tels qu'ils sont décrit à Epsilem sont aussi superficiels que la "masse" humaine! 

    Il vivent dans la luxure et se croient tellement supérieur! Alors honnêtement, je comprend Antoine, et je me désole pour lui! Moi je l'ai trouvé plutôt sympa! Je ne sais pas ce qui l'attend, je ne sais pas comment il imagine évoluer en étant si peu conforme aux normes! 

    Que ce soit sur Terre ou à Epsilem, il est toujours difficile pour certains d'entrer dans le moule sans que s'en soit douloureux! 

    Antoine descend sur Terre pour sa mission quasi impossible, plutôt dégoutté qu'enthousiaste, et va entreprendre de faire rencontrer l'Amour à cette certaine Mila! Pour cela il à 1 mois! 

    Lui qui ne connaît rien à l'Amour! Cette intrusion dans la vie de Mila, va être au premier abord très détachée! 

    Antoine, ne cherche jamais à s’intéresser à personne! Son gros défaut c'est de ne voir que l'ensemble, et de ne s'être jamais attardé sur le détail! Sauf que s'il foire sa mission, il sera bannit d'Epsilem! Alors, c'est égoïstement qu'il va s'y atteler!! 

    Peut-on réussir une telle mission sans donner un peu de sa personne? 

    Antoine va comprendre que non, et petit à petit, il va se découvrir lui même! 

    Un roman simple, dont je connaissais la fin (enfin les grandes lignes :)) mais qui m'a tenu en haleine du début à la fin! Parce qu'il fait ressortir de belles choses! 

    Tout le monde n'est pas aussi égoïste qu'on pourrait le penser! Tout le monde à une part d'Amour et de bonté en lui! 

    Ce roman veut nous dévoiler l'unité de chacun! Le fait que "l'ensemble" ne fait pas tout mais "qu'un", peut tout changer! Ce serait trop beau de se dire, que le meilleur de nous même, nous donne un monde merveilleux à regarder de là haut, mais ce serait si faux! Il y a du bon, et du mauvais! On ne voit souvent que le mauvais dans les gens! Il est plus difficile de prendre le temps pour voir le beau! 

    C'est ce que j'en retire de ma lecture :) 

    Blandine P.Martin a aussi écrit Les Passeurs de Lumière : Un ange passe qui est génial 

    Chronique ICI

     

     

     


    1 commentaire