• Phantom Wheel de Tracy Deebs

    Editions Hachette Romans

    Février 2019

     

    Synopsis :

    Si un truc est trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas. » Lorsque six jeunes hackers sont invités par la CIA à passer un test d’aptitude, avec à la clé une bourse d’études et une promesse d’emploi, cinq d’entre eux acceptent de participer. Après tout, pour certains, c’est un ticket en or pour un avenir meilleur. Seul Owen refuse. Un simple coup d’œil à l’énoncé de l’exercice lui a suffi pour comprendre que quelque chose clochait. Des recherches plus poussées viennent confirmer ses soupçons. En se faisant passer pour la CIA, la société Jacento – leader sur le marché des télécommunications – cherche à exploiter les compétences en informatique des six adolescents dans le but de créer Phantom Wheel, la Roue Fantôme, un virus destructeur qui permettrait à l’entreprise d’accéder aux données personnelles des internautes du monde entier. Conscients de ce que cela signifie – une surveillance maximale, des libertés bafouées –, Issa, Ezra, Owen, Alika, Seth et Harper vont tenter d’arrêter Jacento par la force – en informatique comme dans la vraie vie.

    Mon avis :

    J'ai tout de suite était emballée par le résumé de Phantom Wheel, cela m'a immédiatement fait penser à la trilogie de Michelle Gagnon Expérience Noa Tornson, et retrouver cet univers informatique autour des hackers, qui m'avait beaucoup plus dans cette trilogie, a tout de suite motivée ma lecture.

    J'ai un peu mouliné au départ je l'avoue, beaucoup de termes techniques qui rendent le démarrage un peu complexe. Mais ça ne dure vraiment pas longtemps et cela vaut le coup de persévérer, car l'autrice sait très vite nous accrocher et l'intrigue très rythmée et pleine de rebondissements nous happe ensuite très rapidement pour nous recracher à la dernière page seulement.

    On découvre 6 personnages très différents les uns des autres, et c'est un gros point fort du roman, chacun amène sa personnalité, ses compétences, ses peurs, son ressenti et l'on apprécie de voir ce petit groupe se souder un peu plus à chaque page afin de faire front face à cette menace. L'alternance de point de vue, qui n'est jamais pour me déplaire, est très bien dosée et apporte un tempo soutenu qui convient parfaitement à l'histoire.

    En conclusion, j'ai beaucoup apprécié cette lecture qui est une véritable course contre la montre et je remercie NetGalley et Hachette Romans qui m'ont permis de découvrir ce titre et cette autrice que je n'avais pas eu la chance de lire.

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Le comte de Monte Cristo de Ena Moriyama

    Edition: kurokawa

    Type:  Manga Seinen

    Genre: Historique/Drame

    Âge: à partir de 14 ans

    Publication: mars 2017

     

    Synopsis:

    Tout commença en France à Marseille en l'année 1815.

    Le jour prévu de son mariage, Edmond Dantès, un capitaine de vaisseau plein de promesse, se fait enfermer injustement au Château d'If, une prison pour criminels politiques. Pendant son long emprisonnement il apprend qu'il a été victime d'une impardonnable trahison. Débutera ensuite une tragique vengeance dans laquelle Dantès jouera ses années perdues en prison ainsi que celles qu'il lui reste à vivre en liberté.

     

    Avis de MathieuWonderland:

     J'ai acheté ce manga dans une librairie d'occasion. C'est la couverture qui a attiré mon regard. Et ensuite, quand j'ai vu le titre et que c'était inspiré de l'oeuvre d'Alexandre Dumas je n'ai pu que craquer.

    Comme dit précédemment, je trouve la couverture juste sublime et elle laisse présager une très bonne qualité de dessin. Cela s'avère confirmé, que ce soit niveau dessins des personnages ou des décors. J'ai trouvé le coup de crayon juste sublime et en cohérence avec le thème et l'époque de l'histoire.

     

    Le comte de Monte Cristo de Ena Moriyama Le comte de Monte Cristo de Ena Moriyama 

     

    En ce qui concerne l'histoire, la mangaka ( auteure de manga) nous apprend  dans la postface qu'elle a essayé de son mieux de retranscrire ce qui se passe dans les sept volumes de Dumas en un one-shot. N'ayant pas lu l'oeuvre originale je ne peux que faire confiance à la mangaka. 

    J'ai bien  aimé l'intrigue de l'histoire. L'action avance rapidement et il y a peu de temps morts. J'ai surtout bien aimé les différents personnages. Chaque personnage à sa propre identité que ce soit au niveau du visuel du dessin ou du caractère. 

     

    C'est avec grand plaisir que je conseille ce manga.

     

    Note: 18/20


    votre commentaire
  • L'enchanteur de Stephen Carrière

    Editions Pocket Jeunesse

    Janvier 2019

     

    Synopsis :

    Stan s'est taillé une place de choix au lycée. Ses camarades viennent le voir avec leurs problèmes et il élabore des stratagèmes insensés pour les résoudre. Aidé de sa bande d'amis fidèles, Daniel, Jenny, David et Moh, il est devenu un artiste en manipulation de la réalité. On l'appelle l'Enchanteur et, cette année, il va devoir réaliser son chef-d'oeuvre.

    Car Daniel est malade. Daniel va mourir. Comme il est fan de comédies musicales, il a demandé à Stan de transformer sa mort en un spectacle si grandiose qu'il lui offrira un peu d'immortalité. Il ne reste que neuf mois à l'Enchanteur et ses comparses pour accomplir ce " miracle ".

    Mais, dans les ruelles du centre-ville, un Mal ancien et féroce se répand... et, même s'ils préféreraient l'ignorer, nos héros semblent être plus impliqués qu'ils ne le souhaiteraient.

    Mon avis :

    Je ne ferais pas durer de suspense... j'ai tout simplement abandonné ma lecture à un peu plus de la moitié du roman.

    Je ne sais pas si cette lecture n'était pas pour moi ou si ça n'était pas le bon moment mais honnêtement je me forçais à lire ce roman, alternant avec d'autres lectures car je n'avançais pas. Il aura patienter un mois entier sans que je n'ai l'envie d'avancer ma lecture.

    Cette histoire a pourtant beaucoup de qualités. En effet, j'ai apprécié l'écriture de l'auteur, l'intrigue est extrêmement originale et travaillée, les personnages sont fouillés et très intéressants mais je n'ai pas réussi à m'attacher.  

    Je me suis sentie coupable d'arrêter ma lecture, j'y suis revenue à de très nombreuses reprises mais cela n'a servi qu'à me bloquer complètement. J'ai finalement décidé de stopper car avec le recul je pense que le livre ne me correspondait tout simplement pas. Cela n'enlève rien à sa qualité car je n'ai rien de particulier à lui reprocher, simplement je ne suis jamais rentré complètement dans l'histoire et je pense que pour cela fonctionne il faut être totalement immergé dans l'intrigue.

    Je remercie Pocket Jeunesse et Netgalley pour cette lecture.


    votre commentaire
  • The

    Editons Hachette

    Octobre 2018

     

    Synopsis :

    Rochelle et Lee sont amis depuis toujours. Pour la kermesse du lycée, ils créent un « kissing booth », une sorte de « kiosque à bisous ». L’idée semble géniale… jusqu’à ce que Rochelle se retrouve obligée d’animer le stand. Elle qui n’a jamais embrassé personne ! Sacrée ironie du sort. Il y aurait de quoi se débiner si, dans la queue, n’attendait pas… Noah Flyne, sur qui elle craque depuis des années. Leur baiser, digne d’un film hollywoodien, doit pourtant rester secret. Car Noah est le grand frère de Lee… qui risque de très mal prendre cette nouvelle. Rochelle + Noah = conte de fées ou naufrage assuré ?

    Mon avis :

    J'avais très envie de voir l'adaptation faite de ce livre et je me suis dit comme d'habitude lit d'abord le roman. J'ai toujours fonctionné comme ça car je trouve qu'il est beaucoup plus dur de lire un roman après avoir vu l'adaptation. Et bien là, je ne sais pas ce que peux valoir le film mais le roman m'a surtout donné envie de ne pas le voir car si il est fidèle à l'histoire..... et bien je risque d'être trèèèèèès déçue.

    Je ne vais rien vous cacher, je n'ai pas beaucoup aimé ce roman j'ai trouvé ça mièvre et fade, je ne me suis attachée à aucun personnage. L'histoire est pleine de clichés, sans aucune surprise et il ne se passe vraiment pas grand chose.

    En gros cette lecture très rapide sera malheureusement aussi rapidement oublié pour ma part.


    votre commentaire
  • Maudit Cupidon de Lauren Palphreyman

    Editions Hachette

    Février 2019

     

    Synopsis :

    À 17 ans, Lila découvre que les cupidons, loin d’être un mythe, sont bien réels. Qu’ils constituent une agence d’entremetteurs œuvrant dans le plus parfait des secrets. Et qu’elle, petite mortelle ordinaire, a été matchée au dieu de l’amour originel : Cupidon lui-même. Une vaste plaisanterie ? Non, une malédiction ! D’abord, elle n’a rien demandé. Ensuite, Cupidon est si ingérable qu’il a été banni de la Terre il y a des décennies. Enfin, tous deux encourent la peine capitale s’ils tombent amoureux, les relations entre humains et cupidons étant proscrites. Or sa prétendue âme sœur est de retour, décidée à braver l’interdit et les flèches d’une mystérieuse armée jetée à ses trousses… Lila n’a plus le choix. Aidée de Cal, le jeune frère de Cupidon, elle doit fuir et, par tous les moyens, tenter d’inverser le cours de leur destin.

    Mon avis :

    Lorsque j'ai vu la couverture et le résumé de Maudit Cupidon, je me suis dit nickel, une lecture pour la Saint Valentin, plutôt sympa comme clin d'œil.

    Et bien cela résumé bien le roman, un clin d'œil : sympa, sans prétention et qu'on oublie vite.

    Pourtant à mon sens, l'histoire a un réel potentiel, c'est d'ailleurs ce qui m'a attiré au début, cet aspect fantastique et mythologique, utilisé le mythe de Cupidon était vraiment intéressant. Malheureusement si l'idée de base est là, le reste manque de profondeur. Beaucoup trop.

    Les personnages et l'intrigue sont beaucoup trop prévisibles. J'ai finis ma lecture espérant le rebondissement, le retournement de situation, le Oh mon Dieu.... qui n'est jamais arrivé. Et c'est bien dommage car il y a du positif pourtant, j'ai apprécié les personnages mais plutôt les secondaires, Lila ne m'a pas touché plus que ça, Cupidon était trop prévisible à l'inverse j'ai beaucoup apprécié Cal et  Crystal qui n'ont pas assez de place je trouve. Je pensais que les surprises viendraient d'eux. Et même si parfois j'ai douté, le doute a été beaucoup trop vite levé !!!

    Certains passages manquent d'actions et de surprises alors qu'à la fin tout se bouscule trop vite. C'est justement cette fin qui aurait du être développée, travaillée et qui aurait alors sans doute changer un peu la donne .

    En bref, une lecture pas désagréable mais bien trop facile et prévisible à mon goût.

    Je remercie Hachette et NetGalley pour cette lecture.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique