• Boys Out ! de Rawia Arroum

    Editions Hachette Collection Black Moon

    Octobre 2014

    SOMMAIRE  1 livre, 2 avis


    Synopsis : Depuis l’Éradication, le monde est gouverné par les femmes et pour les femmes uniquement. Les hommes n’ont plus le droit de cité. Tous sont bannis, ou bien traqués et placés en détention pour assurer leur seule fonction : la reproduction. Ensuite, systématiquement, ils sont éliminés. Comme toutes les jeunes filles de son âge, Lyra s’entraîne dur pour être capable d’affronter et de maîtriser les mâles qui rôdent encore. Jusqu’au jour où elle doit rencontrer un homme pour procréer à son tour…

    Coup de cœur des internautes, tremplin Black Moon

     

    MPL

    Mon avis : J’ai tout de suite était attirée par ce roman car je n’ai jamais lu de  dystopie  sur ce thème, j’étais donc intriguée et emballée.

     

    Un monde où la femme, amazone des temps moderne, tient le monde et les hommes à sa botte, forcément ça interpelle. Et alors qu’est- ce qu’il en ressort ?

     

    Et bien je suis mitigée, j’ai réellement dévoré ce roman en 2 heures à peine (honnêtement je ne pouvais pas le lâcher)  L’intrigue m’a embarqué très rapidement et je n’avais qu’une hâte, découvrir les secrets et éclaircir toutes les interrogations.

     

    Et là, justement, pour ma part, je reste sur ma faim. Certaines explications restent pour moi « trop facile » et j’ai parfois été déçue par les réponses que l’on attend avec impatience, et certaines questions restent, tout simplement, sans réponses.

     

    J’ai beaucoup aimé le groupe des personnages créés par l’auteur. Mais, j’aurais aimé les connaitre bien plus ( Yas, Lisa, Norks, Alex, la mère de Lyra ect…).

     

    Je n’ai, par contre, pas ressentit d’attachement particulier avec l’héroïne principale, Lyra, et même  Loan ne m’a pas « charmé ». J’ai trouvé les personnages un peu stigmatisés, j’aurais aimé retrouver plus de profondeur.

     

    Si l’histoire avait été écrite sur 2 ou 3 volumes cela aurait permis de combler les manques.

     

    J’ai bizarrement adoré la chute, même si j’ai trouvé la fin du livre trop rapide, sans spoiler la lecture, c’est la première dystopie que je lis avec une chute aussi brutale et totalement inédite et personnellement j’ai adoré, c’est tellement inattendue !

     

    D’une manière générale c’est un bon roman, clairement et encore plus pour un premier roman.

    L’histoire m’a emballé et je vais suivre très attentivement l’auteur qui peut nous offrir de belles surprises, je pense.

     

    =======================================

    Avis de Plusieurs Vies

    Lorsque j'ai tourné la dernière page un soir, j'ai bien eu besoin de la nuit pour y réfléchir... 

    Cela vous donne le ton! Quand il faut une nuit pour digérer et réfléchir, et essayer de comprendre ce qu'il vient de se produire en tournant la dernière page d'un livre, ça veut forcement dire quelque chose.

    J'aurais plusieurs façon d'aborder ce livre mais je vais faire les choses dans l'ordre.

    Je ne veux pas incriminer l'Auteur, parce que, je pense qu'en tant que tel, quand on a une idée comme celle ci, ça doit être un peu compliqué de l'exploiter comme chacun le voudrait, mais j'ai ce sentiment qu'il manque trop , beaucoup trop de choses pour que ce soit un livre qui me donne un sentiment de satisfaction.

    Parlons de l'histoire. Comme nous le dit le résumé, on se retrouve dans un société où les hommes n'ont plus leur place. 

    Ils sont devenus la gangrène de notre monde, toxiques, écœurants, faibles, et inutiles.

    Enfin il ne sont pas devenus, mais les femmes, les sœurs DIVA ont décrété qu'ils l'étaient, et qu'il était grand temps pour les femmes, de prendre le contrôle. 

    Donc lorsque l'on commence le livre, on entre dans le personnage de Lyra, qui est une jeune fille de 17 ans, bientôt 18, et qui a grandit, dans cette société mise en place par les sœurs DIVA, où tout homme est un insecte, d'ailleurs il n'y en a plus beaucoup, ceux qui restent sont traqués comme des bêtes, et sont ramenés dans un endroit pour qu'on puisse se servir d'eux pour procréer, et les torturer pour savoir où se cachent les autres rebelles.

    L'ambiance est assez glauque, les filles doivent être 100% féminine, et on ressent quelque chose de gênant dès le départ. Une ambiance créée par les femmes mais qui ne les servent pas complètement..

    Lyra est écœurée des hommes, et ne supporte même pas leur vue. Sauf qu'elle va avoir 18 ans, et qu'à 18 ans, les jeunes filles de cette société, peuvent être appeler pour procréer. Toutes les jeunes filles doivent avoir un enfant pour la survie de l'humanité. 

    Elle rencontre alors Loan, numéro 4, le chiffre que la société lui a attribué pour fournir le "nécessaire" à Lyra pour qu'elle tombe enceinte.

    Et c'est à partir de là que les choses ont commencé à m'échapper. C'est un peu par ici et un peu par là que l'auteur m'a perdu.

    Lyra a le choix entre se faire endormir ou non pour le rapport sexuel qu'elle doit avoir avec Loan dans l'espoir de tomber enceinte. Voilà! comme cela, il pourra la violer, ou plutôt l'état les violera tout les deux hein! On est d'accord car finalement, ni elle, ni lui, n'a vraiment envie de ce rapport, mais elle, elle pourra dormir! Donc Loan fera l'amour avec Lyra (je précise que ce sera le premier rapport sexuel de Lyra) alors qu'elle dormira! Non mais c'est pas ignoble sérieux? lol Je trouve dommage que l'auteur n'est pas exploité un autre moyen de rencontre entre nos deux personnages! 

    Puis s'ensuit un tas d'incohérences, c'était bâclé, en désordre, et surtout, cette fin est à hurler! 

    Mais pas à hurler, comme j'ai pu le faire pour Divergente où j'avais compris et accepté le choix de l'auteur! Là non! c'est juste pas possible?!! J'étais persuadée qu'il y ait un tome 2! Quand j'ai fini le livre, j'étais choquée, mais j'avais hâte de savoir quand sortait la suite... Puis j'ai découvert que non... ça s'arrêtait là! C'est comme ci il n'y avait pas de tome 2 à Divergent ou L'Epreuve! 

    Pourquoi? Comment? 

    Comme je l'ai dis sur BookNode, je me sens comme Hazel Grace dans Nos Etoiles Contraires, avec Une Impérial affliction, sauf que ça ne deviendra jamais mon livre préféré mais plutôt un des livres que j'ai le moins aimé!

    Le livre n'a pas de fin pour moi. On m'a volé quelque chose! J'ai l'impression d'avoir été arnaquée..

    Je mets quand même presque la moyenne car l'histoire est intéressante, les personnages (enfin surtout Lyra) est attachante, et il y avait un vrai potentiel.

    Note : 9/20


    4 commentaires
  • Des Ados parfaits d'Yves Grevet

     Edition Mini Syros + collection Soon

    Aout 2014

    Synopsis : Dans un futur proche, deux adolescents se demandent quels secrets leurs parents s’évertuent à leur cacher. Anatole et Célia sont des élèves discrets, sérieux et obéissants. Une amitié naît entre eux et ils se rendent compte rapidement qu’ils ont beaucoup de points communs, dont des parents qui semblent les surveiller de près, accordant beaucoup d’attention à leur éducation. Un jour, sept élèves reçoivent une curieuse lettre adressée à leurs parents. Anatole et Célia s’interrogent : pourquoi ont-ils reçu cette mystérieuse lettre? Depuis, ils mènent l’enquête en bravant tous les interdits, afin de comprendre ce qu’est l’expérience nommée EP1 que leurs parents tentent de dissimuler

     Mon avis : Voici un roman dont j’attendais beaucoup étant une fan inconditionnel d’Yves Grevet.

     Une histoire très courte dans la nouvelle collection Soon des Histoires du Futur au Mini Syros +.

     Tout d’abord, il faut se dire que le texte s’adresse avant tout à des enfants d’une dizaine d’années et que la collection met en avant des histoires « courtes ».

     J’ai beaucoup aimé le thème de l’histoire où l’on suit deux collégiens, Anatole et Célia. La narration se fait exclusivement du point de vue d’Anatole, et j’aurais aimé pour ma part une narration alternée avec Célia cela aurait donnée, je pense, plus de rythme à l’histoire.

     L’écriture de l’auteur est toujours aussi excellente de mon point de vue, même si pour des raisons évidentes liées à la collection, l’histoire est trop courte, trop rapide et parfois trop « facile », la chute était pour moi évidente, même si elle surprendra surement les jeunes lecteurs.

     Que dire de plus, un bon petit roman, très agréable à lire qui séduira sans aucun doute un jeune lectorat.

     

     


    votre commentaire
  • # Bleue de Florence Hinckel

    Syros collection Soon

    Mars 2015

      

    Synopsis : Depuis la création de la Cellule d’Éradication de la Douleur Émotionnelle, la souffrance psychologique n’a plus cours . Il suffit de se faire oblitérer, et on ressort comme neuf ; seul un point bleu à l’intérieur du poignet garde la trace de cette douleur effacée. L’intervention est obligatoire pour les mineurs. Les adultes, eux, ont le choix. Le jour où sa petite amie Astrid se fait renverser par une voiture, le jeune Silas est aussitôt emmené par les agents en combinaison jaune. Le lendemain, lorsque ses parents viennent le chercher, le garçon se sent bien. Tout n’est-il pas pour le mieux dans le meilleur des mondes ?

     

    Ma chronique :

     Une dystopie dont l’histoire m’a interpellé ; on suit deux personnages, Silas et Astrid, qui sont tour à tour narrateur, j’ai eu un peu de mal à m’attacher aux personnages, je trouve qu’il leur manque un petit quelque chose.

     L’histoire de base est très bien pensée, le principe d’éradiquer la douleur émotionnelle, pour empêcher les gens de souffrir, qui dérive très rapidement. Tout le monde se fait oblitérer pour tout à la moindre difficulté. Le comparatif d’êtres humains hyper connectés, toujours sur le Réseau, avec quantité d’amis virtuels, qui perdent peu à peu leur humanité est une idée excellente à mon sens mais j’ai trouvé l’idée générale de histoire pas assez approfondie.

     J’ai mis du temps à rentrer dans l’histoire pour finalement ne plus lâcher le livre et… être déçue par la fin malheureusement. Il manque trop de choses à mon goût, les personnages et les idées sont juste effleurer et j’aurais aimé que l’ensemble soit plus approfondi et fouillé, de plus la fin m’a laissée sur ma faim car trop facile, trop « parfaite ».

     J’ai passé un moment agréable en lisant ce roman, qui est très bien écrit et dont histoire est vraiment originale mais je reste malgré tout sur ma faim, j’attendais encore plus !!

     


    votre commentaire
  • Expérience Noa Torson, Tome 1 Ne T'arrête Pas de Michelle Gagnon

    Editeur : Nathan

    Date de parution : février 2015

    Synopsis :

    Noa se réveille sur une table d'opération, une cicatrice en travers de la poitrine. Elle ne sait pas où elle est, ni ce qui lui est arrivé. Alors elle prend la fuite, des tueurs lancés à ses trousses. La jeune fille, hackeuse de génie et solitaire, pense semer facilement ses poursuivants. Elle se trompe : pour la première fois de sa vie Noa a besoin d'aide. Car elle est la clé d'un terrible secret. Et ceux qui la traquent n'ont aucune intention de la laisser s'échapper.

    Ma chronique :

    Un thriller qui m’a tout de suite accroché. On suit tour à tour les deux personnages principaux, Noa et Peter, jeunes hackeurs extrêmement doués et aux vies radicalement différentes et dont le destin va se rejoindre.

    J’ai beaucoup aimé l’écriture de l’auteur, ça donne un rythme très soutenu et accentue le suspense déjà intense de l’histoire, on a peine à croire lorsque l’on termine le roman que l’intrigue c’est déroulé sur quelques jours à peine.

    Je me suis immédiatement attachée à Noa et Peter mais aussi a beaucoup de personnages secondaires qui déclenchent tous une accroche différente je trouve ; j’ai été tour à tour énervé, impressionné, choqué, révolté, angoissé, surprise, triste…, c’est un grand huit émotionnel que vivent les personnages et que j’ai ressenti aussi à chaque minute du livre.

    Ensuite l’histoire en elle-même m’a facilement embarqué, les informations se mélangent pour s’éclaircir ensuite, amenant de nouvelles interrogations, de nouvelles questions. Je ne peux pas en dire plus au risque de gâcher/spoiler votre lecture mais j’ai trouvé le thème original pour un thriller dont le public visait les (grands) ados, jeunes adultes.

    La fin n’est pas surprenante même si ça n’est pas celle que j’avais imaginé mais donne tout de suite envie de découvrir la suite.

    Les thrillers ne sont pas forcément mes lectures « favorites » mais celui-ci m’a bluffé.

    Il m’a légèrement rappelé Amnesia de Jennifer Rush sur le thème des expériences sur des êtres humains, mais Ne T’arrête Pas est beaucoup plus sombre et désagréablement réaliste, les personnages sont beaucoup plus fouillés et intéressant et c’est ce qui m’avait manqué je pense dans Amnesia, qui m’avait à l’époque bien plu.

    En résumé une excellente lecture pour ma part que je recommande chaudement.


    2 commentaires
  • Le noir est ma couleur, Tome 1 Le Pari de Olivier Gay

    Editeur : Rageot

    Date de parution : Juin 2014

     

    Synopsis :

    Adolescents, Alexandre et Manon sont dans la même classe mais s'ignorent. Lui, bad boy séducteur et boxeur, attend avec ses copains au fond que les cours finissent. Elle, est la meilleure élève. La plus secrète aussi. Un jour, pour gagner un pari, Alexandre invite Manon à boire un pot. Au détour d'une ruelle, il la découvre attaquée par une dangereuse créature. Il vient à son secours. Mais qui est vraiment Manon?

     

    Ma chronique :

    La quatrième de couverture de ce roman m’a tout de suite plu, il ne me restait qu’à découvrir le contenu et voir ci celui-ci était à la hauteur… et pour moi il l’est.

     L’univers  créé par l’auteur est très bien imaginé et réfléchit. J’ai adhéré immédiatement à l’histoire et à son environnement,  je pense que c’est dû en grande partie aux personnages.

     Manon est une ado qui rêve d’être comme tout le monde et qui se fond parfaitement dans un quotidien simple. Dans sa vie de lycéenne comme dans sa vie familiale, elle n’attire pas l’attention, semble chercher la perfection et peut vite sembler légèrement exaspérante. Pourtant c’est un personnage très attachant : elle a un fort caractère, elle est têtue et déterminée et l’on sent que son caractère va encore s’affirmer. Elle doit faire face à des choix difficile et essaye de faire au mieux.

     Alexandre, lui semble être l’opposé de Manon, et c’est ce qui intéressant ; c’est un vrai bad boy avec ses blessures, ses doutes, ses imperfections et un côté totalement imprévisible. Au fil de l’histoire on se rend compte que ses deux personnages sont bien plus profonds que l’image qu’il donne et qu’il se ressemble sur de nombreux points.

     Ce roman m’a immédiatement charmé, je l’ai dévoré et je le conseille fortement, c’est un vrai coup de cœur !!

     J’ai hâte de lire la suite qui je l’espère sera à la hauteur de mes attentes.



    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique