•  

    Twilight à la vie à la mort de Stephenie Meyer

     

    Synopsis :

    Pour fêter comme il se doit cet anniversaire, Black Moon vous dévoile une édition double de Twilight, qui associe à l’histoire d’amour culte une réécriture complète du roman signée Stephenie Meyer intitulée « À LA VIE, À LA MORT ». Audacieuse, surprenante, celle-ci réinvente l’histoire en inversant les genres des personnages : c’est l’histoire d’un jeune adolescent Beau qui tombe amoureux d’une vampire Edythe …Stephenie Meyer a souhaité marquer l’anniversaire de sa saga : « Je n’en reviens pas que dix ans aient passé depuis la première publication de Twilight » déclare-t-elle. « Pour moi cet anniversaire célèbre les fans, et toute leur incroyable passion et implication. Je suis heureuse de les retrouver à cette occasion. ».

    Mon avis :

    Lorsque j’ai découvert le « nouveau » roman de Stephenie Meyer j’ai tout de suite su que je le lirais. Soyons honnêtes je suis faible ;)

    Il y a 10 ans, j’avais bien entendu dévoré la quadrilogie de l’auteur et j’avais, je l’assume, beaucoup aimé. L’ensemble de l’histoire m’avait totalement happée et j’avais ensuite réitéré avec les âmes vagabondes que j’avais également adoré.

    Donc quand j’ai vu que pour les 10 ans, l’auteur avait réécrit l’histoire avec un personnage masculin et bien je me suis dit pourquoi pas ?

    J’ai lu l’histoire il y a fort longtemps donc même si la trame de l’histoire ne s’oublie pas, les détails eux sont plus flous.

    Ma seule peur en commençant cette lecture ? J’ai aimé il y a 10 ans (longtemps donc, pour ceux qui ne suivraient pas), je risque de ne pas retrouvé l’esprit dans lequel j’ai lu Twilight pour la première fois !! Bah oui j’ai pris un coup de vieux depuis ;)

    Et bien mon avis est mitigé… J’ai aimé retourner à Forks, j’ai adoré retrouvé Charlie, découvrir Beau qui est un personnage est hyper attachant, ce qui m’avait un peu manqué avec Bella. Mais voilà, beaucoup de personnages ont eux aussi du « changer » de sexe pour les besoins de l’histoire et pour beaucoup cela m’a gêné. Je n’ai pas réussi à retrouver cette même attache.

    De plus j’attendais avec (beaucoup) d’impatience les scènes que l’auteur devrait forcément modifié car Beau est un garçon, je le rappelle, et c’est là aussi que ça coince : Je n’ai pas souvent adhérer au choix de l’auteur, trop tirer par les cheveux pour moi. J’aurais apprécié que l’histoire prenne un tour nouveau qui n’est pas venu.

    Et puis il y a la fin …. NON !!!!! Trop simple, trop facile, trop rapide. Alors je ne raconterais pas cette fin, finalement bien loin du premier volume de la saga mais surtout loin de ce que j’attendais et espérais.

    Certains auront peut-être le même désir que moi de découvrir Beau, donc pas de spoil !

    Si l’ensemble de l’histoire ne m’avait pas « emballé » comme ma première lecture j’ais mis ça sur le compte du déjà vu, des personnages moins attachants (Désolé Edythe, je ne t’aime pas des masses ;)) et j’ai avancé en me demandant ce que l’auteur nous réservait et là….. énorme déception, quel dommage !!!!

    En résumé je ne regrette pas d’avoir lu (« relu ») cette nouvelle version même si clairement l’auteur aurait pu faire beaucoup mieux !!


    1 commentaire
  • Quand vient l'orage de Marie-Hélène Delval

    Editions Bayard Jeunesse

    09/2015

    Synopsis :

    Que faire quand on est coincé pour les vacances dans un petit village de montagne, entre des parents qui ne cessent de se disputer, et immobilisé par une méchante entorse ? Antoine décide d'en profiter pour se mettre à l'écriture d'un roman - fantastique, bien sûr, le genre qu'il préfère ! Une légende locale lui fournit le début de son intrigue : l'histoire de deux cavaliers que l'on entend galoper les nuits d'orage, et d'une mystérieuse jeune fille, morte depuis neuf siècles, qu'il faut pourtant protéger... Mais on devrait se méfier des histoires qui survivent au passage du temps. Car elles ont le pouvoir d'envoûter les garçons de seize ans, au point de les conduire sur des chemins dangereux...

    Mon avis :

    Lorsque je suis tombé sur ce roman, j’ai été très attiré par l’intrigue. Une histoire mystérieuse et fantastique qui s’annonçait très bien.

    Malheureusement ma déception a été d’autant plus importante. Soyons honnêtes, j’ai dû reposer le livre une bonne dizaine de fois sans parvenir à l’abandonner complètement ni à rentrer dedans complètement non plus…

    L’histoire est intéressante, inquiétante, le suspense est tout de même présent …. Et pourtant ça ne m’a pas convaincue, je n’ai pas réussie à m’attacher aux personnages ni à rentrer dans cette aventure. De nombreux passages m’ont paru « longuets » et l’intrigue en générale n’a tout simplement pas pris avec moiL.

    En résumé un roman plutôt très bien écrit, dont le thème et l’histoire sont, je pense, bien menée mais qui finalement n’était pas pour moi !

    Mes petites lectures


    votre commentaire
  • Perdue et retrouvée de Cat Clarke

    Robert Laffont

    collection R

    06/2015

    SOMMAIRE  1 livre, 2 avis

    Lecture commune de MPL et Plusieurs Vies.

    Synopsis :

    PERDUE

    Quand Laurel Logan, 6 ans, a été kidnappée, seule sa petite sœur en a été témoin. Toute l'enfance de Faith a été façonnée par la disparition de Laurel : de la séparation de ses parents à la présence constante des médias, en passant par celle de ces soi-disant amis qui ne veulent que lui parler de sa sœur.

    RETROUVÉE

    Treize ans plus tard, une jeune femme est retrouvée dans le jardin de l'ancienne maison des Logan, totalement déboussolée et serrant dans ses bras l'ours en peluche avec lequel Laurel a disparu. Laurel est enfin de retour chez elle, saine et sauve. Faith avait toujours rêvé de revoir sa sœur, sans oser vraiment croire que cela arriverait. Mais une série troublante d'événements isole Faith et la pousse à la paranoïa : ce que l'on a perdu peut-il réellement être retrouvé ?

    Mon avis :

    Je n’avais pas encore découvert la plume de Cat Clarke et en avait entendu beaucoup de bien j’ai donc jeté mon dévolu sur son petit dernier qui était dans ma PAL !

    On suit donc Faith, jeune fille dont la sœur a été enlevé à l’âge de 6 ans et jamais retrouvé. Celle-ci vit donc dans l’ombre de cette sœur disparue et dont l’histoire fait très régulièrement là une des informations jusqu’au jour où, treize longues années plus tard, celle-ci réapparait !

    J’attendais sans doute beaucoup de ce roman n’ayant entendu que du bien de l’auteur et je ne vais pas tournée autour du pot, j’ai été déçue. J’ai pourtant dévoré ce roman espérant jusqu’à la dernière page une surprise extraordinaire qui malheureusement jamais arrivé L

    En effet j’ai découvert la fin dans sa globalité dès le début de l’histoire, je me suis répété tout au long de ma lecture que ce n’était qu’un leurre, imaginant même le ou les rebondissements que l’auteur allait m’offrir et il n’y en avait pas. Pour être honnête ca a totalement gâché la fin de ma lecture et le ressenti général du livre pour moi.

    Je rajouterais à cela que malgré la plume agréable de l’auteur je n’ai accroché à aucun personnage, aucun ne m’a charmé, emballé ou même déclenché quoi que ce soit, Michel était le plus intéressant mais finalement inexistant de l’histoire et pas assez utilisé par l’auteur.

    En conclusion, un roman dont j’ai aimé l’écriture mais dont ni l’intrigue ni les personnages ne m’ont surprise, dommage pour un roman où l’on s’attend à tout l’inverse !!!

    MPL

    ____________________________________

    Avis de Plusieurs Vies

    Je voulais absolument lire ce livre, sans trop savoir pourquoi ! Le résumé m’attirait en même temps qu’il m’effrayait !

    Les enlèvements et tout ça c’est quelque chose qui m’angoisse assez, et généralement je fuis ce genre de lecture, je ne suis pas du genre à lire des témoignages ou des thrillers sur des personnes enlevées, violées ou torturées.. Mais là, comme le résumé stipulait que l’histoire commençait après leur « retrouvailles » je me suis dis que ça pouvait être moins terrifiant pour moi, même si j’attendais, comme le stipule le résumé, un nouveau cauchemar !

    Je suis très vite rentrée dans ma lecture. Je savais que l’écriture de Cat Clarke allait me convenir.

    J’avais déjà lu A Kiss in te Dark, que j’avais beaucoup apprécié.

    Le personnage de Faith est assez facile à intégré. Je l’ai vite compris, sans m’attacher pour autant.

    Dès que l’on rencontre Laurel, sa sœur disparue depuis 13 ans, et retrouvée, du moins réapparut miraculeusement, personnellement, j’ai de suite eu une impression étrange !


    J’ai eu des doutes tout de suite sur son personnage. Est-ce que c’est parce que le résumé nous disait qu’un nouveau cauchemar allait commencé !?! J’attendais avec impatience d’entrer dans le vif du sujet.


    J’ai lu, et attendu, encore et encore au fil des pages. Sauf que ce que j’attendais n’est jamais arrivé !

    Très rapidement je me suis doutée de quelque chose… En réalité très rapidement j’ai deviné la chute du livre, sauf que je ne voulais pas croire que ce soit ça, ou du moins je ne voulais pas croire que, si c’était ça, elle le révèle si tard, et donc qu’il n’y ait en réalité aucun cauchemar à en durer pour la famille….

    Alors j’ai ignoré ma supposition, et continué ma lecture en espérant autre chose… Je me pose toutes les questions du monde...

    On en apprend un peu plus au fil des pages sur ce qui est arrivé à Laurel.

    Tout au long j’ai des doutes sur le personnage de Laurel, elle m’inquiète j’ai peur de ce qu’elle va pouvoir faire à cette famille ! Elle me donne un sentiment de menace, m’inquiète … et du coup, malgré tout ce qu’elle a vécu je n’arrive pas à ressentir une quelconque empathie pour elle.

    Puis je me rende compte qu’en faite, Cat Clarke à complètement foiré son truc, pour moi.

    Je lis, je tourne les pages, pour en arriver à ce que je connaissais déjà…

    Rien de bien passionnant.

    Une fin qu’on devine dès le début..

    Dommage! j’ai loupé le coche, je suis passée à côté !

     

     ________________

    Finalement, toutes les deux nous sommes d'accord pour donner ceci : 

    Points positifs :

    • Une écriture agréable
    • Une idée plus qu’intéressante

    Points négatifs :

    • Intrigue trop facile
    • Chute totalement prévisible
    • Personnages creux ou pas assez développés

    Une première lecture commune décevante mais au moins on est d’accord toutes les 2!!

     


    votre commentaire
  • Le roi de pique de Kat Spears

    Nathan

    09/2015

    Synopsis :

    Jesse, jeune homme cynique, est coupé de ses propres sentiments depuis le suicide de sa mère. Au lycée, ses combines et son tempérament de manipulateur sont bien connus de ses camarades et du personnel. Un jour, Ken lui demande de lui arranger un rendez-vous avec une certaine Bridget. Mais lorsque Jesse rencontre la jeune fille, sa carapace se fragilise.

    Mon avis :

    Je remercie tout d’abord les éditions Nathan pour cet envoi, que j’avais très envie de lire.

    J’avais envie de faire une pause dystopique entre mes U4 et le synopsis du roi de pique m’a bien accroché. Peu friande des histoires trop girly, j’apprécie très souvent celle dont le personnage principal est un garçon. Et cette histoire ne déroge en rien à la règle.

    Alors j’ai avalé ce roman, peut-être un peu trop vite à mon goût !!

    On découvre, Jesse, jeune lycéen et roi de la manipulation. Besoin de quelque chose, moyennant argent ou services Jesse organise tout, élèves, professeurs tout le monde connaît Jesse et sait ce qu’il peut faire pour vous. J’ai beaucoup aimé la façon dont son amener « ces »missions mais surtout la façon dont celui-ci arrive à ses fins.

    J’ai beaucoup aimé les différents personnages secondaires, plus particulièrement Pete et M. Dunkleman, j’aurais aimé connaître d’autres personnages beaucoup plus comme Joey.

    J’ai très bien accroché à l’écriture de l’auteur, les personnages sont pour la plupart beaucoup qu’ils ne le laissent paraître, cependant j’ai trouvé l’ensemble de l’histoire trop rapide, j’aurais aimé que cela dure un petit plus, découvrir un peu plus les personnages et Jesse, et je regrette également le côté trop parfait de Bridget, j’aurais aimé que son image se fissure un peu plus, cela aurait amené plus de réalité je pense J

    Une découverte très sympa, un roman agréable et facile à lire dont on ressort satisfait !!


    3 commentaires
  • A comme Association, tome 2 de Pierre Bottero

    Titre : A comme Association : Les limites obscures de la Magie

    Auteur : Pierre Bottero

    Edition : Gallimard Jeunesse

    Genre/ Thème : Fantastique / Magie / Trolls

     

    Synopsis : 

    Prénom : Ombe
    Âge : 18 ans
    Description : Cheveux blonds et courts en pétard, yeux bleus, allure sportive
    Profession : Agent stagiaire à l'Association et étudiante (officiellement)
    Signe Particulier : incassable
    Aime : sa moto, tabasser un bon gros monstre, qu'on lui fiche la paix
    Mission : faire l'effet d'une bombe sur gobelins et trolls

    Mon avis

    Je me suis très vite plongée dans ma lecture (bon j'ai mis un peu de temps à le lire, mais j'ai eu un week end très chargé, j'ai une excuse). 

    Ce changement d'auteur n'est pas dérangeant du tout, le rythme est tout aussi soutenu et vif, donc cela m'allait très bien. 

    Dans ce tome on suit Ombe (dont on à entendu parlé dans le tome 1). L'histoire se passe au même moment que le tome 1, en parallèle de ce que faisait Jasper! 

    J'ai adoré l'idée, car, dans le tome 1 on avait quelques échanges entre Ombe et Jasper que l'on a retrouvé ici, mais du point de vu d'Ombe! C'était vraiment sympa! 

    Ombe est une jeune fille, comment dire, c'est un electron libre. Ne tentez pas de l'apprivoiser, elle s’entêtera encore plus à vous rendre fou.. Elle est déterminée, combative, forte, courageuse, et intense. 
    J'ai beaucoup aimé son personnage (même si je garde une préférence pour Jasper contrairement à beaucoup d'avis qui circule sur la toile)

    Personnellement, j'ai encore beaucoup apprécié ce tome (peu être légèrement moins que le premier, mais pas grand chose!)

    L'histoire est très courte encore une fois, mais on se croirait dans son canapé entrain de regarder une série télé, avec des épisodes de 45 minutes .. J'aime bien yes.

    Chaque histoire son événement, et ainsi on découvre au fil des pages, nos personnages un peu plus, et les liens entre eux, leur rôle dans l'association etc.

    Le point fort du livre : La personnalité d'Ombe!! Elle est vraiment marrante.et finalement ce qui était un point faible au départ pour moi devient presque un point fort : la longueur du livre! Il est très court, mais comme je l'ai dis, j'ai l'impression de suivre une série télé! 
    Hâte de lire la suite.

    Note : 15/20

     CITATIONS  :

    Juste pour vous montrer un petit peu la personnalité d'Ombe, un petit extrait qui m'a bien fait rire : 

    "J'ai développé un sens aigu de l'autonomie que de savants médecins ont appelé "pathologie de la fugue"

    mais aussi : 

    " La surprise qui s'est peinte sur le visage du type m'a procuré le même plaisir qu'une tablette de chocolat aux noisettes. Pourquoi les adultes imaginent-ils si souvent qu'enfance rime plus avec déficience qu'avec intelligence?
    (...)
    -Des créatures?
    - Vampires, trolls, garous, goules, daedroths, Elementaires, esprits divers et variés, gobelins, kobolds, et une foule de cousin moins connus mais tout aussi réels...
    Le type s'est tu pour savourer à son tour la tablette de chocolats que lui offrait ma stupeur." 


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique