• Le Pays qui te ressemble de Fabrice Colin

    Albin Michel collection Litt'

    09/2015

    Synopsis :

    Jude et Lucy sont des jumeaux de 15 ans. Leur mère, qui n’était pas leur mère biologique, a disparu il y a un an. Noël, leur père, essaie de faire son deuil tandis que les jumeaux tentent de survivre à leur premier été sans leur mère. C’était sans compter sur Marilyne, la grand-mère fantasque et rock and roll, qui décider de les emmener sur les traces de leur mère biologique. Avec elle, et à l’insu de Noël, persuadé qu’il s’agit de simples vacances, les jumeaux, bientôt accompagnés de la chienne Simone, partent sur les traces des ex de leur père. Un périple totalement déjanté qui les mènera jusqu’à Hong Kong, en passant par Rome, Bruxelles ou encore Oxford… et qui les verra se confronter à des mères potentielles qui n’ont pas forcément tout de la candidate idéale !

    Avis :

    Et bien encore une jolie découverte de la nouvelle collection d’Albin Michel, « Litt’ ».

    Après Wild Girl c’est avec grand plaisir et curiosité que je me suis plongée dans le nouveau roman de Fabrice Colin, que je n’avais pas encore eu la joie de lire.

    Et ce roman m’a beaucoup plus vous l’avez compris. Je ne raconterais rien de plus que le synopsis car cela gâcherais toute votre lecture, car je vous conseille grandement de lire ce roman. J’ai tout de suite accroché, aussi bien à l’histoire qu’à l’écriture de l’auteur. C’est un vrai plaisir de tourner les pages, de découvrir la vie de ces personnages qui sont tout ce que j’aime dans un roman. Des personnages attachants, touchants, vivants, presque réels, si proches et tellement fabuleux !

    Si l’intrigue générale ne laisse aucun doute sur la finalité, c’est le parcours qui est le plus intéressant. Plusieurs passages du livre font référence à cette petite maxime que l’on a tous entendu « Ce n’est pas la destination qui compte mais le voyage » et bien c’est encore plus vrai, car dans cette histoire ce n’est pas la fin qui compte le plus, même si elle a clairement son importance, il ne faut pas le nier non plus, mais c’est bien les chapitres qui s’égrènent doucement mais surement, la quête de ces deux adolescents, de leur famille, leurs découvertes, nos découvertes et tous ses sentiments qui se mêlent !!

    Je ressors de cette lecture ravie, enchantée, un peu triste (juste ce qu’il faut) mais totalement charmée. C’est juste, un peu fou, émouvant et sans chichis.

    A lire pour le plaisir et avec beaucoup de plaisir.

     


    votre commentaire
  • Wild Girl d'Audren

    Albin Michel collection Litt'

    09/2015

    Synopsis :

    Montana, États-Unis, printemps 1867 : Milly Burnett, 19 ans, débarque de son Massachussetts natal en plein Far West américain pour y occuper un poste d’institutrice dans la petite ville de Tolstoy. Émancipée et éprise de liberté, Milly Burnett est là pour construire son bonheur tout en éduquant les enfants. La vie est âpre mais les liens se tissent vite dans cette contrée encore sauvage. Mais lorsque notre jeune institutrice accepte d’accueillir un élève atypique, Joshua, 17 ans, marginalisé injustement par la petite communauté, les ennuis commencent… Milly parviendra-t-elle à faire fi des conventions et à vivre une vie aussi libre qu’elle l’espérait ?

     

    Mon avis :

    Une nouvelle collection débute chez Albin Michel en cette rentrée 2015, "Litt'" est son petit nom, et pour l'instant elle se révèle très prometteuse ! Et c'est avec Audren que j'ai "attaqué" cette nouvelle venue.

    Nous suivons donc Milly Burnett, une jeune femme éprise de liberté qui prend son envol vers l’ouest, sur les traces des pionniers. Elle quitte donc le cocon familial pour devenir institutrice à Tolstoy dans le Montana, petit bourg en expansion, où elle aspire à une vie pleine de surprises loin des esprits bourgeois et étriqués.

    J’ai beaucoup aimé suivre Milly, une jeune femme positive, pleine de ressources, avide de découvertes et de rencontres mais aussi emprunte de doutes et qui manque d’expériences.

    Les personnages secondaires m’ont énormément plu, ils sont assez nombreux et on s’intéresse plus particulièrement à certains dont les caractères sont aux antipodes des uns et des autres, cela donne beaucoup de vie au roman et rythme très bien le récit.

    Cependant deux choses m’ont un peu gêné dans ma lecture, tout d’abord j’ai eu du mal à m’habituer au fait que l’auteure se sente obligée de donner tous les ressentis et pensées des personnages secondaires et la plupart du temps cela dessert l’histoire car il n’y a plus de surprises et cela nous empêche d’imaginer quoi que ce soit. Ensuite j’ai trouvé que l’histoire se déroulait trop vite, en tout cas pour ma part, j’aurais aimé que Milly vive toutes ces aventures sur plus longtemps que quelques mois.

    L’ambiance générale m’a plu, les explications sur la période, les gens, les lieux sont intégrés agréablement à l’histoire et très complètes et instructives.

    En résumé j’ai regretté une histoire trop rapide et ai été surprise par le mode d’écriture. Enfin j’aurais aimé une fin beaucoup moins évidente, quelque chose de surprenant, car c’est malheureusement ce qui m’a manqué dans ce roman pourtant très agréable et dont l'histoire m'a tout de même beaucoup plus, un peu de surprises !

     

     


    votre commentaire
  • Promise d'Ally Condie

    Titre : Promise Tome 1

    Auteur : Ally Condie 

    Edition : Gallimard-jeunesse

    Genre : Dystopie

    Résumé :

    Cassia vient d'avoir 17 ans. Elle vit dans une société futuriste où rien n'est laissé au hasard. Les Officiels décident de tout: de votre ration de nourriture, de votre futur travail, du choix de votre mari... et même de la date de votre mort! Problème: Cassia se retrouve avec deux fiancés. "Une erreur", diront les Officiels. En tout cas, de quoi semer le doute chez la jeune fille. Sa Société, qu'elle croyait parfaite, vient de montrer sa première faille... Cassia se révolte...

    Avis de Plusieurs Vies : 

    Ce premier tome est plutôt pas mal. L'histoire est originale, et elle donne envie que l'on poursuive.

    Cassia, Xander et Ky sont 3 jeunes de 17 ans vivant dans une société, où tout est contrôlé... on leur choisit leur voie professionnelle en fonction de leurs aptitudes, leur partenaire pour le restant de leur vie, le nombre d'enfants qu'ils auront, l'âge où ils ont le droit d'en avoir, l'âge de leur mort... Rien est laissé au hasard.

    Sauf qu'évidement, la société ne peut jamais TOUT contrôler comme elle le croit. Et l'on découvre alors quelques défauts qui posent questionnement.

    Cassia va alors chercher à en savoir plus sur ces anomalies, de plus son grand père l'encourage dans ses suspicions  

    Encore un triangle amoureux qui se met en place, Xander, Cassia, et Ky ... 

    On aime l'un, et l'autre, mais on choisit celui que Cassia choisit, évidement!

    L'écriture de l'auteur est trop plate à mon goût, heureusement que l'histoire nous donne envie d'en savoir plus, car l'écriture en elle même est ... sans rebondissements. 

    Je me suis presque ennuyée mais ça vaut le coup d'essayer, car l'écriture vous plaira peut être. 

    Note : 13/20

     


    votre commentaire
  • 7 Secondes de Tom Easton

    Editions Lumen

    2015

    Synopsis :

    Mila vit dans un monde divisé entre, d’un côté, un continent ravagé par la guerre et, de l’autre, les Îles, enclave idyllique où, grâce à un téléphone placé dans son crâne, chacun enregistre la moindre minute de sa vie et peut choisir de la diffuser à ses abonnés. Fuyant une vie de violence et de pauvreté, la jeune fille est capturée alors qu’elle cherche à s’introduire dans ce paradis. Mais lorsque le gouvernement entreprend de lui implanter à son tour un téléphone, ils découvrent un appareil inconnu, potentiellement dangereux, dans son crâne. Une véritable chasse à l’homme commence : pour sauver sa vie, Mila ne dispose que de sept précieuses secondes d’avance sur ses poursuivants – le décalage entre la réalité et sa retransmission…

    Mon avis :

    Lorsque j’ai lu la quatrième de couv’ du petit dernier des éditions Lumen, je ne me suis dit qu’une chose, il me le faut !!! Et maintenant que je l’ai, comment dire, dévoré, je me dis que les éditions Lumen sont en passe de devenir mes chouchous !!!! 

    Le synopsis explique parfaitement bien ce qui pourrait être le prologue de l’histoire, et l’on démarre l’histoire avec une Mila déjà captive. Le tout début est relativement lent mais très fournit en explications, qui sont indispensables par la suite. Cependant à aucun moment je n’ai été perdu et l’action et les rebondissements arrivent relativement vite et nous embarque dans une telle course effrénée que l’on a du mal à reprendre notre souffle.

    J’ai vécu au travers des yeux de Mila plus d’une fois, j’ai frémit, sursauté, blêmit, soufflé de soulagement plus d’une fois. Ce roman est extrêmement intense, l’histoire est parfaitement menée, parfaitement amenée, parfaitement racontée, soyons très honnête au sortir de cette lecture je n’ai absolument rien à lui reproché à part d’être fini !!!

    Je me suis totalement imaginé Mila et j’ai vraiment adoré ce personnage qui est « presque » mon coup de cœur ;) Adam est celui qui a conquis mon cœur, son évolution est surprenante et très attachante. J’ai beaucoup aimé découvrir Julian au travers des yeux de Mila et de ses souvenirs. Beaucoup d’autres personnages sont marquants quel que soit leur rôle et l’auteur a créé un panel très agréable.

    En ce qui concerne le « monde » crée par l’auteur j’ai été bluffée, c’est totalement crédible et on se prend totalement au jeu de ces téléphones intégrés, de ces retransmissions permanentes, des fameuses 7 secondes de décalage qui permettent à l’histoire des revirements extrêmement soudain.

    L’intrigue m’a complètement embraquée et l’auteur m’a conquise, cette découverte est un énorme coup de cœur. A lire de toute urgence !!!


    2 commentaires
  • Nos étoiles contraires de John Green

    Titre : Nos étoiles Contraire

    Auteur : John Green

    Edition : Nathan

    Genre : Dramatique

    Résumé : 

    Entre rire et larmes, le destin bouleversant de deux amoureux de la vie.

    Hazel, 16 ans, est atteinte d'un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l'évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. 

    C'est là qu'elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. 

    Et malgré les réticences d'Hazel, qui a peur de s'impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d'amour commence... les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie. 

     

    Avis de Plusieurs Vies

    Nos étoiles contraires .... je n'ai jamais autant pleuré en lisant! ... Mais j'ai aussi tellement rit! C'est ça qui est terrible!

    L'ambivalence de nos émotions dans ce livre est rudement dure à gérer! 

    John Green, a su faire quelque chose d'exceptionnel...

    En 300 pages, il vous attrape à la première! comme ça! PAF! il vous attrape,  il vous amadoue et vous fait rire!! 

    J'ai tant aimé Hazel et Augustus, dès les premières lignes! 

    Difficile de donner son avis sans spoiler mais je vais le faire, car il est important de ne pas trahir une lecture! 

    Bon comme chaque fin de lecture, je suis perdue!

    Vous connaissez ça?

    Lorsque vous achevez un roman, et que d'un coup, vous vous retrouvez seule.. complètement seule! 

    Lorsque j'ai finis ce livre, une nuit, j'étais en larmes, mais en même temps, vraiment satisfaite de l'avoir lu!

    Les livres dramatiques c'est pas trop mon truc. Et d'ailleurs on m'a proposé une autre lecture du genre juste après, mais j'ai dis non. 

    Mais ce livre m'a conquit.

    Nous découvrons la personnalité de 2 personnages atteint du cancers, 2 personnages qui veulent vivre.

    Augustus est drôle et attentif, et Hazelle est terre à terre, drôle, et curieuse. A eux 2 ils m'ont fait découvrir (enfin surtout re-réaliser, car j'ai toujours su saisir la beauté de la vie) que dans la vie, le détail est important!

    Que dans tout le monde y a du bon, que dans toutes les choses y a du beau, que l'air que nous respirons est une chance, la nourriture que nous mangeons est une chance .. que les gens que nous rencontrons, sont une chance, que les rires que nous nous accordons sont une chance... Que la vie, est une chance. 


    Une chance de nous montrer à quel point, tout peut avoir de l'importance! Finalement c'est nous même qui décidons de l'importance que nous donnons aux choses, aux personnes qui nous entourent

    Nos étoiles contraires : une pure merveille pour vos émotions! il est déchirant, mais si plaisant à lire, au début on rit sans cesse!

     Merci John Green

    Note : 19/20

     

    Extrait : 

    Quelques jours plus tard, chez Gus, ses parents, mes parents, Gus et moi, tous les six serrés autour de la table de la salle à manger (...), mangions des poivrons farcis.

    Mon père : Emily, ce risotto ...

    Ma mère : Il est tout simplement délicieux.

    La mère de Gus ; Merci beaucoup. Je serais ravie de vous donner la recette.

    Gus, après une première bouchée : Je dirais, de prime abord, que ça n'a pas le goût de l'Oranjee.

    Moi : Très juste, Gus. Ce plat, bien que délicieux, n 'a pas le goût de l'Oranjee.

    Ma mère : Hazel!

    Gus : Il a un goût de ...

    Moi : De nourriture.

    Gus : Exactement. il a un goût de nourriture, bien préparée, certes, mais il n'a pas ce goût, comment le dire avec tact ...?

    Moi : Il n'a pas le goût de Dieu en personne, divinement cuisiné, puis décliné en cinq plats, servis accompagnés de boules de plasma pétillant, sous une pluie de pétales de fleurs, qui flottent véritablement et littéralement autour de votre table au bord du canal.

    Gus : C'est joliment dit.

    Le père de Gus : Nos enfants sont bizarres

    Mon père : C'est joliment dit.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique