• Phobos de Victor Dixen

    Phobos de Victor Dixen

    Robert Laffont

    collection R

    2015

    SOMMAIRE  1 livre, 2 avis

     

    Synopsis :

     Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

     Mon avis :

     Aujourd’hui je vais vous livrer ma chronique de Phobos, une chronique coup de cœur comme vous allez pouvoir vous en rendre compte, une lecture époustouflante pour ce roman absolument bluffant.

     L’auteur (double lauréat du prix de l’Imaginaire) nous offre ici une histoire qui m’a emporté.

     Phobos c’est tout d’abord l’histoire de douze personnages, six filles et six garçons, participant à une émission et à un programme de conquête spatial, Genesis. Un programme qui a pour but de coloniser Mars tout en proposant au public une émission de télé-réalité hors du commun car les six filles et les six garçons vont devoir se rencontrer, se séduire, se découvrir dans des conditions extraordinaires. Sous l’œil permanent de caméras ils n’auront que six minutes par semaine, à tour de rôle, jusqu’à leur arrivée sur Mars pour choisir celui ou celle qui sera son compagnon pour le reste de sa vie.

     Bien entendu, derrière ce projet se cache une foule de personnages et d’intrigues qui viennent pimenter encore plus l’histoire. On suit, Léonor, l’une des six candidates et c’est majoritairement via ce personnage que l’on découvre l’histoire mais pas seulement et là encore l’alternance des personnages donne un rythme surprenant et addictif au roman.

     L’univers de l’auteur m’a tout simplement submergé, son histoire est parfaitement maitrisée, chaque explications, rebondissements, intrigues, personnages sont exactement où ils devraient être. J’ai été happée par toute l’histoire, sans exceptions, tout m’a paru claire, limpide, logique, que ce soit les explications quant au programme Genesis, au jeu, le contenu scientifique, technique mais aussi chaque personnages, leurs histoires, l’intrigue générale et tout ce qui en découle, j’ai été secouée, subjuguée, émue, j’ai cru tout comprendre, tout voir venir et… oh mon dieu, alors que l’on pense que tout est écrit d’avance l’auteur nous surprend encore et encore.

     L’auteur propose une myriade de personnages étonnants, un univers envoutant, une intrigue à couper le souffle, à aucun moment je n’ai été déçu, j’ai vécu tous les sentiments, j’ai ressenti chaque passage comme si j’y étais et c’est extraordinaire, je ressors de cette lecture lessivée, abasourdie, ravie comme jamais, un vrai délice ! Tourner la dernière page a été un supplice, toute cette attente jusqu’au prochain volume va vite devenir une véritable torture.

     Je n’ai absolument aucun commentaires négatifs sur cette lecture, c’est un coup de cœur gigantesque, c’est pour moi l’un des meilleurs romans que j’ai lu, une incroyable découverte, j’ai hâte de découvrir la suite, en attendant je vais m’empresser de lire les autres ouvrages de Victor Dixen, que je vais surveiller de très très près.

     A découvrir absolument !!

     

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :