• Le Pays qui te ressemble de Fabrice Colin

    Le Pays qui te ressemble de Fabrice Colin

    Albin Michel collection Litt'

    09/2015

    Synopsis :

    Jude et Lucy sont des jumeaux de 15 ans. Leur mère, qui n’était pas leur mère biologique, a disparu il y a un an. Noël, leur père, essaie de faire son deuil tandis que les jumeaux tentent de survivre à leur premier été sans leur mère. C’était sans compter sur Marilyne, la grand-mère fantasque et rock and roll, qui décider de les emmener sur les traces de leur mère biologique. Avec elle, et à l’insu de Noël, persuadé qu’il s’agit de simples vacances, les jumeaux, bientôt accompagnés de la chienne Simone, partent sur les traces des ex de leur père. Un périple totalement déjanté qui les mènera jusqu’à Hong Kong, en passant par Rome, Bruxelles ou encore Oxford… et qui les verra se confronter à des mères potentielles qui n’ont pas forcément tout de la candidate idéale !

    Avis :

    Et bien encore une jolie découverte de la nouvelle collection d’Albin Michel, « Litt’ ».

    Après Wild Girl c’est avec grand plaisir et curiosité que je me suis plongée dans le nouveau roman de Fabrice Colin, que je n’avais pas encore eu la joie de lire.

    Et ce roman m’a beaucoup plus vous l’avez compris. Je ne raconterais rien de plus que le synopsis car cela gâcherais toute votre lecture, car je vous conseille grandement de lire ce roman. J’ai tout de suite accroché, aussi bien à l’histoire qu’à l’écriture de l’auteur. C’est un vrai plaisir de tourner les pages, de découvrir la vie de ces personnages qui sont tout ce que j’aime dans un roman. Des personnages attachants, touchants, vivants, presque réels, si proches et tellement fabuleux !

    Si l’intrigue générale ne laisse aucun doute sur la finalité, c’est le parcours qui est le plus intéressant. Plusieurs passages du livre font référence à cette petite maxime que l’on a tous entendu « Ce n’est pas la destination qui compte mais le voyage » et bien c’est encore plus vrai, car dans cette histoire ce n’est pas la fin qui compte le plus, même si elle a clairement son importance, il ne faut pas le nier non plus, mais c’est bien les chapitres qui s’égrènent doucement mais surement, la quête de ces deux adolescents, de leur famille, leurs découvertes, nos découvertes et tous ses sentiments qui se mêlent !!

    Je ressors de cette lecture ravie, enchantée, un peu triste (juste ce qu’il faut) mais totalement charmée. C’est juste, un peu fou, émouvant et sans chichis.

    A lire pour le plaisir et avec beaucoup de plaisir.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :